Le papillon qui tapait du pied, par la Musique des Gardiens de la Paix

Date de création : 30 avril 2006
Orchestre d’Harmonie et saxophone baryton solo
Maison d’édition :De Haske Publications

Solo Baritone Saxophone,
Picc. (+ Fl.), 2 Fl., Ob., 2 Bsns
Bb Cl. I-II-III, Bass Cl.,
2 A. Sax., T. Sax., Bar. Sax.,
2 Hns, 2 Cnts, 2 Tpts (+ Flhn), 3 Trbs,
1 Euph., 1 Tuba, Cb., Hp., 4 Perc.

Durée : 07:00
Degré de difficulté : 4

Présentation.

Rudyard Kipling (1865–1936) est l’un des plus célèbres écrivains de langue anglaise. Né à Bombay en Inde, ce journaliste, poète et romancier reçoit le prix Nobel de littérature en 1907. On lui doit notamment les célèbres ouvrages Le Livre de la Jungle (1894), Histoires comme ça (1902) et Kim (1901), entre autres. Rudyard Kipling a sillonné le monde, glanant de-ci de-là des mots et des merveilles à raconter aux petits et aux grands. Aujourd’hui encore ses Histoires comme ça enchantent par leur drôlerie et leur poésie ; de délicieux récits d’animaux entre l’Inde et l’Afrique initialement écrits pour sa fille, Joséphine, qui mourut en 1899 des suites d’une grippe.

Le Papillon qui tapait du Pied est un des douze contes du recueil Histoires comme ça. Maxime Aulio s’en est inspiré pour créer une œuvre qui s’inscrit dans la tradition de l’impressionnisme musical français. Le saxophone baryton solo incarne le Roi Salomon, fils de David ; les flûtes jouent le couple de papillons ; une clarinette est la Reine Balkis – la Sage Balkis de Saba – tandis que les trompettes et les cornets représentent les Djinns. Les personnages évoluent dans un décor orchestral merveilleux à l’image des jardins et du palais du Roi Salomon.

The Butterfly That Stamped (Le Papillon qui tapait du Pied) est une œuvre de commande pour la Fédération Musicale d’Auvergne (France) avec le soutien du Conseil Régional d’Auvergne, à l’occasion du 10e anniversaire de l’Orchestre Régional d’Harmonie École. L’œuvre a été donnée en création le 30 avril 2006 au Théâtre Municipal d’Aurillac. L’Orchestre Régional d’Harmonie École d’Auvergne était placé sous la direction de Claude Kesmaecker, avec en soliste, Alexandre Doisy au saxophone baryton.

  1. 01. Aerospace 4:11
  2. 02. Le papillon qui tapait du pied 2:20
  3. 03. Odysseia 3:28
  4. 04. Phaethon 4:05
  5. 05. Marsyas 4:36

Orchestre d'Harmonie