L'aiguille qui fait déborder le vase, Op. 30

Date de création : 15 juin 2019
Orchestre d’Harmonie
Maison d’édition :Hafabra Music

Picc. (+ Fl.), 2 Fl. (+ Alto Fl.), Ob., Eng.Hn.,
2 Bsns, 2 Eb Cl. (+ Ab Cl.),
Bb Cl. I-II-III, Alto Cl., Bass Cl., Cb. Cl.,
2 A. Sax., T. Sax., Bar. Sax.,
4 Hns, 2 Cnts, 3 Tpts, 3 Trbs, 2 Euph.,
2 Tubas, Cb., Hp, Pno (+ Cel.), 4 Perc.

Durée : de 00:30 à « au choix » montage classique environ 10:00
Degré de difficulté : 6

Présentation.

Le cadavre exquis boira le vin nouveau.

L’aiguille qui fait déborder le vase est un petit hommage aux jeux de mots, calembours, absurdités et lapsus de langage. Tel un cadavre exquis, ces 11 miniatures d’une durée parfois exceptionnellement courte (2 secondes pour l’une d’entre d’elles !) sont interprétées dans l’ordre souhaité par l’interprète, sachant que chaque miniature est absolument indépendante des autres.

Exemple : IX, V, I, II, IV, II, VI, IX, IXA, IV, IV,… Il est donc également possible d’en répéter certaines, voire de faire de l’une d’elles un ostinato. Elles s’enchaînent exactement, sans pause, sauf indication contraire (point d’arrêt), et selon les possibilités matérielles. Enfin, il est possible de ne jouer qu’une seule de ces miniatures ; ponctuation, clin d’œil,… au bon goût de l’interprète !

Ces miniatures peuvent servir également de matériel  pour des performances de Soundpainting.

Orchestre d'Harmonie